• Les merveilles des miracles numériques dans le Saint Coran

    Louange à Allah, Seigneur de l'univers et que la prière et la paix soient sur le prophète analphabète Muhammad et sa famille et ses compagnons, celui qui a dit à propos du Saint Coran : « et ses merveilles ne se terminent pas », voici l'une de ses merveilles se reflétant dans notre temps en langage des chiffres pour témoigner des miracles du Coran à notre époque, le Tout-Puissant dit au sujet de la grandeur de son Livre: (قُلْ لَئِنِ اجْتَمَعَتِ الْأِنْسُ وَالْجِنُّ عَلَى أَنْ يَأْتُوا بِمِثْلِ هَذَا الْقُرْآنِ لا يَأْتُونَ بِمِثْلِهِ وَلَوْ كَانَ بَعْضُهُمْ لِبَعْضٍ ظَهِيراً) (Dis: ‹Même si les hommes et les djinns s'unissaient pour produire quelque chose de semblable à ce Coran, ils ne sauraient produire rien de semblable, même s'ils se soutenaient les un les autres) (AL Isra le voyage nocturne 88).

    Ces nombreux chiffres et harmonies numériques ne constituent qu’une preuve concrète de la source du Saint Coran qui est Allah le Tout-Puissant. Découvrons quelques réalités numériques ahurissantes :



    Quelques merveilles de la sourate « Al Kahf » (la caverne)



    Nous savons tous que les gens de la caverne ont demeuré 309 années dans leur caverne, et c’est étonnant qu’Allah le Tout-Puissant ait cité leur histoire dans le Saint Coran en 309 mots !!!

    Si on énumère les mots depuis le début de l’histoire : ((إذ أوى الفتية إلى الكهف......... (Quand les jeunes se furent réfugiés dans la caverne) (Al Kahf la caverne 10) et jusqu’à sa fin : (....قل الله أعلم بما لبثوا) (Dis: ‹Allah sait mieux combien de temps ils demeurèrent) (Al Kahf la caverne 26) on trouve que le nombre des mots à partir du mot (إذ) (quand) et jusqu’au mot (لبثوا) (demeurèrent) est exactement 309 mots, le même nombre d’années qu’ont demeuré les gens de la caverne, notant que les deux mots « quand » et « demeurèrent » indiquent le temps!!!









    Quelques miracles contrastifs

    * Le mot (الدنيا) (ici-bas) (vie présente) s’est répété dans la totalité du Coran 115 fois ; et le mot (الآخرة) (l’au-delà) (vie future) s’est répété 115 fois également !!!

    * le mot (الملائكة) (les anges) s’est répété dans le Coran 68 fois, le mot (الشياطين) (les diables) s’est répété 68 fois également !!!

    * le mot (الحياة) (la vie) s’est répété 145 fois, et le mot (موت) (mort) s’est répété 145 fois également !!!

    * le mot (الصالحات) (bonnes œuvres) répété 167 fois, et le mot (السبئات) (les mauvaises oeuvres) s’est répété 167 fois également !!!

    * le mot (الملائكة) (les anges) et ses dérivés se sont répétés dans le Coran 88 fois, le mot (الشياطين) (les diables) et ses dérivés se sont répétés 88 fois également !!!

    * le mot (جهنم) (l’enfer) et ses dérivés se sont répétés dans le Coran 77 fois, le mot (الجنة) (le paradis) et ses dérivés se sont répétés 77 fois également !!!

    * le mot (المحبة) (l’affection) et ses dérivés se sont répétés dans le Coran 83 fois, le mot (الطاعة) (l’obéissance) et ses dérivés se sont répétés 83 fois également !!!

    * النور (la lumière) et ses dérivés se sont répétés 24 fois …..الظلمة (l’obscurité, les ténèbres) et ses dérivés se sont répétés 24 fois également !!!

    * le mot (الهدى) (guide) s’est répété dans le Coran 79 fois, le mot (الرحمة) (miséricorde) s’est répété 79 fois également !!!

    * le mot (الشدة) (détresse) s’est répété dans le Coran 102 fois, le mot (الصبر) (patience) s’est répété 102 fois également !!!

    * le mot (السلام) (paix) s’est répété dans le Coran 50 fois, le mot (الطيبات) (les bonnes choses) s’est répété 50 fois également !!!

    * le mot (الجهر) (manifestation) s’est répété dans le Coran 16 fois, le mot (العلانية) (publicité) s’est répété 16 fois également !!!

    * le mot ابليس)) (Iblis) (Satan) s’est répété dans le Coran 11 fois, la demande de la protection d'Allah s’est répétée 11 fois également !!!

    * le mot (شهر) (mois) s’est répété dans l’ensemble du Coran 12 fois exactement le même nombre des mois de l’année !!! Et le mot (يوم) (jour) s’est répété dans le Coran 365 fois exactement le même nombre des jours de l’année !!!







    Il y’a des mots relatifs à d’autres dans le sens qui ont été cités dans le Saint Coran dans des rapports mathématiques précis et équilibrés, par exemple :

    الرحمن * (le Tout Miséricordieux) s’est répété 57 fois…….الرحيم  (le Très Miséricordieux) s’est répété 114 fois c'est-à-dire le double.

    الجزاء * (le châtiment) s’est répété 117 fois…….المغفرة  (pardon) s’est répété 234 fois c'est-à-dire le double.

    * الفجار (les libertins) s’est répété 3 fois…….الأبرار (les bons) s’est répété 6 fois c'est-à-dire le double.

    * العسر (difficulté) s’est répété 12 fois….اليسر (facilité) s’est répété 36 fois c'est-à-dire le triple.

    * قل (dis) s’est répété 332 fois …. قالوا (ils ont dit) s’est répété 332 fois également.

    * البر (la terre) (y compris le mot « يبسا » (passage à sec)) s’est répété 12 fois dans le Coran tandis que le mot البحر (la mer) s’est répété 32 fois, cette répétition indique la proportion de la terre par rapport à la mer sur la surface de la planète « Terre » qui est de 12/32 !!!!

    * si on médite le mot « الدنيا » (l’univers) on trouve qu’il est composé de 6 lettres, aussi, le mot « الحياة » (la vie) est composé de 6 lettres. Les éléments de l’univers sont les cieux et ses composants et la terre et ses composantes…. L’étonnant c’est que le Tout puissant nous a informé à travers le Saint Coran qu’il a créé les cieux et la terre en 6 jours :

    « Votre Seigneur, c'est Allah, qui a créé les cieux et la terre en six jours, puis S'est établi ‹istawa› sur le Tròne. Il couvre le jour de la nuit qui poursuit celui-ci sans arrêt. (Il a créé) le soleil, la lune et les étoiles, soumis à Son commandement. La création et le commandement n'appartiennent qu'à lui. Toute gloire à Allah, Seigneur de l'Univers! » (Al-Araf 54)

    * le mot « الدنيا » (l’univers/le monde) est composé de 6 lettres….il a été créé en 6 étapes, le mot « الإنسان » (l’Homme) est composé de 7 lettres…. Le Coran nous informe que la création et la formation de l’homme passe par 7 étapes :

    « Nous avons certes créé l'homme d'un extrait d'argile, puis Nous en fîmes une goutte de sperme dans un reposoir solide. Ensuite, Nous avons fait du sperme une adhérence; et de l'adhérence Nous avons créé un embryon; puis, de cet embryon Nous avons créé des os et Nous avons revêtu les os de chair. Ensuite, Nous l'avons transformé en une tout autre création. Gloire à Allah le Meilleur des créateurs! » (Les croyants 12-14)

    * La sourate « Al-Fatiha » (l’ouverture) est la première sourate dans le Saint Coran :

     « Au nom D'Allah le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux, (1) Louange à Allah, Seigneur de l'univers. (2)Le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux (3) Maître du Jour de la rétribution. (4)C'est Toi [Seul] que nous adorons, et c'est Toi [Seul] dont nous implorons secours. (5) Guide-nous dans le droit chemin, (6) le chemin de ceux que Tu as comblés de faveurs, non pas de ceux qui ont encouru Ta colère, ni des égarés. (7) »

    Elle est composée de 7 versets y compris la « basmala » (Au nom D'Allah le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux) , donc « Al-Fatiha » (l’ouverture) est composée de 7 versets avec la basmala et de 6 versets sans la basmala…la dernière sourate dans le Saint Coran est sourate « An-Nas » (les Hommes) :

    «  Dis: ‹Je cherche protection auprès du Seigneur des hommes. (1)Le Souverain des hommes, (2) Dieu des hommes, (3) contre le mal du mauvais conseiller, furtif, (4) qui souffle le mal dans les poitrines des hommes, (5) qu'il (le conseiller) soit un djinn, ou un être humain›. (6) »

    Elle est également composée de 6 versets sans la « basmala ». !!!



    * En outre, il existe certaines conformités dans le nombre des mots de certaines phrases relatives entre elles :

    • « لا يستأذنك الذين يؤمنون بالله واليوم الآخر أن يجاهدوا بأموالهم وأنفسهم والله عليم بالمتقين » (Ceux qui croient en Allah et au Jour dernier ne te demandent pas permission quand il s'agit de mener combat avec leurs biens et leurs personnes. Et Allah connaît bien les pieux) « At-Tawba » (le repentir 44).

    Ce verset est composé de 14 mots compensés par un verset dans le même sujet :

    • « إنما يستأذنك الذين لا يؤمنون بالله واليوم الآخر وارتابت قلوبهم فهم في ريبهم يترددون » (Ne te demandent permission que ceux qui ne croient pas en Allah et au Jour dernier, et dont les coeurs sont emplis de doute. Ils ne font qu'hésiter dans leur incertitude.) « At-Tawba » (le repentir 45).

    Notez que ce verset est également composé de 14 mots !!!

    • « وإذا قيل لهم  اتبعوا ما أنزل الله » (Et quand on leur dit: ‹Suivez ce qu'Allah a fait descendre) « Luqman 21 »

    Cette section est composée de 7 mots compensés par la réponse à cela, dans le même verset :

    • « قالوا بل نتبع ما وجدنا عليه آبائنا » (ils disent: ‹Nous suivons plutôt ce sur quoi nous avons trouvé nos ancêtres). « Luqman21 ».

    Notez que cette section dans le même verset est composée de 7 mots également !!

    • « قال سآوي إلى جبل يعصمني من الماء » (Il répondit: ‹Je vais me réfugier vers un mont qui me protégera de l'eau) « Hud 43 »

    Cette section est composée de 7 mots compensés par la réponse à cela, dans le même verset :

    • « قال لا عاصم اليوم من أمر الله » (Et Noé lui dit: ‹Il n'y a aujourd'hui aucun protecteur contre l'ordre d'Allah.) « Hud43 »

    Notez que cette section dans le même verset est composée de 7 mots également !!



    Les merveilles du chiffre sept « 7 »

    • le chiffre sept (7) est le premier chiffre mentionné dans le Saint Coran au verset : « et en fit sept cieux » (la vache 29), la dernière fois citant le chiffre (7) est dans le verset : « et construit au-dessus de vous sept (cieux) renforcés » (la nouvelle 12). Le nombre des versets du premier verset (la vache 29) jusqu’au dernier (la nouvelle 12) est 5649 et le nombre des sourates de « la vache » jusqu’à « la nouvelle » est 77. L’étonnant c’est que les deux nombres sont des multiples du chiffre (7) !!! (5649 = 7 * 807 / 77 = 7 * 11).



    • Le nombre des cieux est 7, les expressions « سبع سماوات » et « السماوات السبع » (sept cieux) (les sept cieux) se sont répétées dans le Coran exactement 7 fois, qui est le nombre des cieux !!!



    • Le nombre des portes de l’enfer est 7 : « la Géhenne (l’enfer) sera sûrement pour eux tous leur rendez-vous. Elle a sept portes, chaque groupe d’entre eux se tiendra devant chaque porte » (Al-Hijr 43-44). Le mot « جهنم » (l’enfer) s’est répété 77 fois dans l’ensemble du Coran, c'est-à-dire (7 * 11) fois !!!



    • Le total des mots du premier et du dernier verset dans le Coran est 7 !!! le total des mots de la première et de la dernière sourate dans le Coran est 49 c'est-à-dire (7 * 7) !!!



    • La première sourate dans le Saint Coran est « Al-Fatiha » (l’ouverture), elle est composée de 7 versets, le nombre de ses lettres à l’exception de celles répétées est 21 c'est-à-dire (7 * 3), le nombre des lettres qui compose le mot « الله » « ا، ل، ه » (Allah) dedans est 49 c'est-à-dire (7 * 7) !!!



    • Le noble prophète Mohammed (que la paix et les bénédictions soient sur lui) a vécu 63 années c'est-à-dire (7 * 9) !!!



    Parmi les merveilles du chiffre sept (7) dans le Saint Coran, le mot « الإنسان » (l’homme) qui est composé de 7 lettres dont sa création passe par 7 étapes, et partage le même nombre de caractères avec les termes suivants ; « القرآن » (le Coran), « الفرقان » (le discernement), « الإنجيل » (l’évangile), « التوراة » (la Thora)…. Chacun d’eux se compose de 7 lettres, aussi, « صحف موسى » (les feuilles de Moïse) et « إبراهيم » (Abraham) sont composés de 7 lettres… il s’agit d’une indication numérique, équilibrée et mathématique que ces messages et ses livres ont été descendus à l’homme…pour ses différentes étapes…et ses diverses situations….en revanche, on trouve que « الشيطان » (le diable) est également composé de 7 lettres….c’est une affirmation de son hostilité à l’homme à chaque fois… dans ces différents cas….et de ses essais incessants de le détourner totalement du guidage complet et global que Dieu lui a révélé.



    Le mot « اعبدوا » (Adorez)



    Le mot « اعبدوا » (adorez) s’est répété :

    • 3 fois visant le grand public

    • 3 fois visant le peuple de la Mecque

    • 3 fois par Noé (Noah) visant son peuple

    • 3 fois par Hud visant son peuple

    • 3 fois par Saleh visant son peuple

    • 3 fois par Jésus visant son peuple



    Le mot « وسطا » (milieu) dans sourate « Al-Baqara » (la vache)

    La sourate « Al-Baqara » (la vache) est composée de 286 versets.

    Si nous voulons savoir le verset qui est situé au milieu de cette sourate, il est bien évidemment le verset 143. Chose totalement ordinaire et n’est point étonnante.

    Mais si on lit ce verset (143) on trouve ce qui suit :

    « Et aussi Nous avons fait de vous une communauté de milieu (de justes, éloignés des extrêmes) » (la vache 143).

    Est-ce une coïncidence ?? Non….. Parce que s’il se trouvait un nombre limité de ces allusions, on aurait dit qu’il s’agit d’une simple coïncidence… cependant, elles sont nombreuses et fréquentes dans chaque verset du Saint Coran.

    C’est le perfectionnement numérique, une vérité citée par le Tout-Puissant :

    « Alif, Lam, Ra. C'est un Livre dont les versets sont parfaits en style et en sens, émanant d'un Sage, Parfaitement Connaisseur. » (Hud 1).



    Quelques merveilles du nombre 19

    Certains scientifiques ont découvert que l’ensemble du Saint Coran, le nombre de ses sourates, de ses versets, de ses mots et de ses lettres sont basés sur le numéro 19, comment est-ce possible ?

    Premièrement : en ce qui concerne بسم الله الرحمن الرحيم Au nom D'Allah le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux

    * le premier verset qui a été placé dans le Saint Coran est le premier verset de sourate الفاتحة  (l’ouverture Al- Fatiha) : بسم الله الرحمن الرحيم (Au nom D'Allah le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux) et le nombre des lettres de بسم الله الرحمن الرحيم (Au nom D'Allah le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux) en écriture ottomane (l’écriture du Saint Coran) est 19 lettres comme vous voyez.

    * les mots de بسم الله الرحمن الرحيم (Au nom D'Allah le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux) se sont répétés par des nombres divisibles par 19, et c’est le difficile nombre premier qui n’est divisible que par lui-même et par un. Observez avec moi ce qui suit :

    • Le mot اسم  (nom) a été cité dans l’ensemble du Saint Coran 19 fois, ce qui est égal à (19*1) sans aucun reste.

    • Le mot الله  (Allah) s’est répété dans le Saint Coran exactement 2698 fois c'est-à-dire (19*142) sans aucun reste.

    • Le Mot الرحمن (le Tout Miséricordieux) s’est répété dans le Saint Coran 57 fois c'est-à-dire (19*3) sans aucun reste.

    • Le mot الرحيم  (le Très Miséricordieux) s’est répété dans le Saint Coran 114 fois, le même nombre des sourates du Saint Coran, ce qui est égal exactement à (19*6) sans aucun reste.

    • بسم الله الرحمن الرحيم (Au nom D'Allah le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux) est cité 114 fois dans le Coran c'est-à-dire (19*6). Il est à noter que sourate التوبة (At-Tawba le repentir) ne commence pas par بسم الله الرحمن الرحيم (Au nom D'Allah le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux) cependant, بسم الله الرحمن الرحيم (Au nom D'Allah le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux) est cité 2 fois dans sourate النمل  (An-Naml les fourmis), le premier dans le début de la sourate et le deuxième dans le verset (30) : « إِنَّهُ مِن سُلَيْمَانَ وَإِنَّهُ بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَنِ الرَّحِيمِ » « Elle vient de Salomon; et c'est: ‹Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux ». à noter que le numéro de ce verset est (30), et le numéro du verset qui parle du nombre 19 dans sourate المدثر  (Al-Muddattir le revêtu d’un manteau) « عليها تسعة عشر Ils sont dix neuf à y veiller » est (30) également. !!!

    • Si on commence à compter à partir de sourate التوبة  (At-Tawba le repentir), c'est-à-dire à partir de la sourate qui ne contient pas البسملة basmala [بسم الله الرحمن الرحيم (Au nom D'Allah le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux)] on trouve que l’ordre de la sourate النمل (An-Naml les fourmis) qui contient deux basmala est le numéro 19.

    • Aussi, si on commence à compter les mots du début de la sourate النمل (les fourmis) jusqu’au verset (30) « إِنَّهُ مِن سُلَيْمَانَ وَإِنَّهُ بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَنِ الرَّحِيمِ » « Elle vient de Salomon; et c'est: ‹Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux », on trouve 342 mots, ce qui est le résultat de la multiplication de 19 par 18 (19*18). Il est à noter que la différence entre l’ordre des deux sourates dans le Coran, c'est-à-dire sourate التوبة  (le repentir) dont l’ordre est 9 et sourate النمل (les fourmis) dont l’ordre est 28 est (18).

    Deuxièmement : en ce qui concerne les premiers versets à être révélés au prophète

    Les savants de la nation on dit que ce qui a été révélé en premier dans la prophétie du messager de Dieu (que le salut et la paix soient sur lui) étaient la parole du Tout-Puissant : « اقْرَأْ بِاسْمِ رَبِّكَ الَّذِي خَلَقَ (1) خَلَقَ الْإِنسَانَ مِنْ عَلَقٍ (2) اقرأ وربك الأكرم (3) الذي علم بالقلم (4) علم الإنسان ما لم يعلم (5) » « Lis, au nom de ton Seigneur qui a créé,(1) qui a créé l'homme d'une adhérence. (2) Lis! Ton Seigneur est le Très Noble, (3) qui a enseigné par la plume [le calame], (4) a enseigné à l'homme ce qu'il ne savait pas. (5) ». Ces versets ont été les premiers versets de la sourate « Al-Alaq » (l’adhérence) et les premiers versets qui ont été révélés dans le Saint Coran.

     

    • Si on énumère le nombre de mots dans ces versets, on trouve 19 mots.

    • Et si on compte le nombre des lettres de ces mots qui sont les premiers à être révélés au prophète, on trouve 76 lettres, c'est-à-dire exactement (19 * 4) sans reste.

    • Le nombre des versets de sourate « Al-Alaq » (l’adhérence) est 19.

    • Le nombre des lettres de sourate « Al-Alaq » (l’adhérence) est 285, c'est-à-dire exactement (19 * 15) sans aucun reste.

    • L’ordre de sourate « Al-Alaq » (l’adhérence) est 19 à partir de la fin du Coran.

    • L’ensemble de sourate « Al-Alaq » (l’adhérence) est composé de 57 mots, c'est-à-dire (19 * 3).

     

    Troisièmement : en ce qui concerne les derniers versets à être révélés au prophète

    La dernière sourate qui a été révélée du Saint Coran est sourate « An-Nasr » (les secours), méditez la avec moi : «   إِذَا جَاء نَصْرُ اللَّهِ وَالْفَتْحُ (1) وَرَأَيْتَ النَّاسَ يدخلون في دين الله أفواجا (2) فسبح بحمد ربك و استغفره إنه كان توابا (3)  » «  Lorsque vient le secours d'Allah ainsi que la victoire, (1) et que tu vois les gens entrer en foule dans la religion d'Allah, (2) alors, par la louange, célèbre la gloire de ton Seigneur et implore Son pardon. Car c'est Lui le grand Accueillant au repentir. (3) »

     

    • Le nombre de mots de sourate « An-Nasr » (les secours) est 19.

    • Le premier verset de sourate « An-Nasr » (les secours) «   إِذَا جَاء نَصْرُ اللَّهِ وَالْفَتْحُ (1) » «  Lorsque vient le secours d'Allah ainsi que la victoire, (1) est composé comme vous le remarquez de 19 lettres aussi.

    Quatrièmement : en ce qui concerne la première sourate à être révélée entièrement.

    La sourate « Al-Fatiha » (l’ouverture) a été la première sourate à être entièrement révélée au prophète (que le salut et la paix soient sur lui). Elle a été révélée après le commencement de la révélation de sourate « Al-Muddattir » (le revêtu d’un manteau). Méditez avec moi cette sublime sourate.

    « بسم الله الرحمن الرحيم (1) الحمد لله رب العالمين (2) الرحمن الرحيم (3) مالك يوم الدين (4) إياك نعبد و إياك نستعين (5) اهدنا الصراط المستقيم (6) صراط الذين أنعمت عليهم غير المغضوب عليهم و لا الضالين (7)  » «  Au nom D'Allah le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux, (1) Louange à Allah, Seigneur de l'univers. (2) Le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux (3): Maître du Jour de la rétribution. (4): C'est Toi [Seul] que nous adorons, et c'est Toi [Seul] dont nous implorons secours. (5): Guide-nous dans le droit chemin, (6) le chemin de ceux que Tu as comblés de faveurs, non pas de ceux qui ont encouru Ta colère, ni des égarés. (7) ». Je vais vous montrer le miracle du nombre 19 dans sourate « Al-Fatiha » (l’ouverture) par le papier, le crayon et la calculatrice.

     

    • si on écrit les numéros des versets de « AL-Fatiha » (l’ouverture) l’un à côté de l’autre, (de droite à gauche) on obtient un seul chiffre, ce dernier est un multiple du nombre 19, observez avec moi ceci : 7654321 = 402859 * 19.

    • Si on place le nombre des lettres de chaque verset des versets de sourate « AL-Fatiha » (l’ouverture) l’un à côté de l’autre, on obtient un très long chiffre, cependant il est miraculeux que ce chiffre est divisible par 19, le difficile nombre premier, exactement et sans aucun reste. Observez avec moi ceci :

     

    • les numéros des versets (de droite à gauche): 7654321 = 402859 * 19.

     

    • le nombre des lettres de chaque verset (de droite à gauche) : 43 18 19 11 12 17 19

     

    • et ce chiffre 43181911121719 = 2272732164301 * 19.

     

    Ainsi, peut être que le miracle du nombre 19 dans le Saint Coran et d’autres miracles numériques dépassent leur rapport avec les premiers versets révélés du Coran comme étant des signes de la prophétie et du message. Aussi, avec l’existence du miracle du nombre 19 du premier verset du coran au dernier verset et la première sourate à être placée dans le Coran (je fais référence au sourate « Al-Fatiha » l’ouverture), il a été découvert que les débuts des sourates qui commencent par des lettres telles (الم , كهيعص , حم , يس , طه , الر , المص , طسم , حم عسق , طس , ق , ن) (alif.lam.mim, Kaf.Ha.Ya.Ain.Sad, ha.mim, ya.sin, ta.ha, alif.lam.ra, alif.lam.mim.sad, ta.sin.mim, ha.mim, ain.sin.qaf, ta.sin, qaf, noun) sont directement liés par le miracle 19 sans le Saint Coran, je vous explique ceci en détail :

    1- المر : (alf.lam.mim.ra) le total ((أ + ل + م + ر (alf+lam+mim+ra) c'est-à-dire le total de ces lettres citées dans sourate « Ar- Raad » (le tonnerre) est un chiffre exactement divisible par 19 sans aucun reste.

    2- المص : (alf.lam.mim.sad) le total ((أ + ل + م + ص (alf+lam+mim+sad) c'est-à-dire le total de ces lettres citées dans sourate « Al-Araf» est un chiffre exactement divisible par 19 sans aucun reste.

    3- حم عسق : (ha.mim ain.sin.qaf) le total de la répétition (ح + م + ع+ س + ق)( ha+mim+ ain+sin+qaf) c'est-à-dire le total de ces lettres citées dans sourate « Achoura » (la consultation) est un chiffre exactement divisible par 19 sans aucun reste.

    4- حم : (ha.mim) le total de la répétition (ح + م) (ha+mim) c'est-à-dire le total de ces lettres dans les sourates dans lesquelles les « Ha.mim » ont été citées est un chiffre exactement divisible par 19 sans aucun reste.

    5- عسق : (ain.sin.qaf) le total de la répétition (ع+ س + ق) (ain+sin+qaf) c'est-à-dire le total de ces lettres dans les sourates dans lesquelles les « ain.sin.qaf» ont été citées est un chiffre exactement divisible par 19 sans aucun reste.

    6- الم : (alf.lam.mim) le total de la répétition (أ + ل + م) (alf+lam+mim) c'est-à-dire le total de ces lettres dans les sourates dans lesquelles les « alf.lam.mim» ont été citées est un chiffre exactement divisible par 19 sans aucun reste.

    7-الر : (alf.lam.ra) le total de la répétition (أ + ل + ر) (alf+lam+ra) c'est-à-dire le total de ces lettres dans les sourates dans lesquelles les « alf.lam.ra» ont été citées est un chiffre exactement divisible par 19 sans aucun reste.

    8-طسم : (ta.sin.mim) le total de la répétition (ط+س+ م) (ta+sin+mim) c'est-à-dire le total de ces lettres dans les sourates dans lesquelles les « ta.sin.mim» ont été citées est un chiffre exactement divisible par 19 sans aucun reste.

    9-طس : (ta.sin) le total de la répétition (ط+س) (ta+sin) c'est-à-dire le total de ces lettres dans les sourates dans lesquelles les « ta.sin» ont été citées est un chiffre exactement divisible par 19 sans aucun reste.

    10- طه : (ta.ha) le total de la répétition (ط+ه) (ta+ha) c'est-à-dire le total de ces lettres dans les sourates dans lesquelles les « ta.ha» ont été citées est un chiffre exactement divisible par 19 sans aucun reste.

    11- كهيعص : (Kaf.Ha.Ya.Ain.Sad) le total ((ك+ه+ي+ع+ص (Kaf+Ha+Ya+Ain+Sad) c'est-à-dire le total de ces lettres citées dans sourate « Mariam » (Marie) est un chiffre exactement divisible par 19 sans aucun reste.

    12- ص : (sad) le total de la répétition de la lettre « sad » dans la sourate dans laquelle elle a été citée comme la sourate « Sad » et la sourate « Mariam » (Marie)  est un chiffre exactement divisible par 19 sans aucun reste.

    13- يس : (ya.sin) le total de la répétition de (ي+س) (ya+sin) c'est-à-dire le total de ces lettres dans sourate « Ya-Sin » et dans les sourates dans lesquelles les (ya.sin) ont été citées est un chiffre exactement divisible par 19 sans aucun reste.

    14- ق : (qaf) le total de la répétition de la lettre « qaf » dans les sourates dans lesquelles les (qaf) ont été citées est un chiffre exactement divisible par 19 sans aucun reste.

    15- ن : (noun) le total de la répétition de la lettre « noun » dans les sourates dans lesquelles les (noun) ont été citées est un chiffre exactement divisible par 19 sans aucun reste.

    16- pour cela, après ces merveilleux et éternels miracles numériques, je dis que le Saint Coran nous est parvenu successivement sans ajout ou manque, d'où l'effondrement de toutes les tentatives qui ont tenté de saper cette vérité.

     

    Il est impossible que ce système (ordre, organisation, disposition) soit le fruit de la coïncidence, puisque les miracles numériques et la précision sont très grands, très merveilleux, très diversifiés et loin d’être obtenus par coïncidence.

     

    La revue de ces grands, éternels et merveilleux miracles numériques confirme et montre que ce Coran ne peut pas être produit par les êtres humains même s’ils s’unissent pour le faire : « Dis: ‹Même si les hommes et les djinns s'unissaient pour produire quelque chose de semblable à ce Coran, ils ne sauraient produire rien de semblable, même s'ils se soutenaient les un les autres ». « Al-Isra » (le voyage nocturne 88).

     

    Ainsi, Dieu a promis de sauvegarder cette copie idéale comme Il l’a voulue, que sa précision (minutie) sera imparfaite si on modifie une seule lettre. Nous avons dit que si Dieu avait cité Makka au lieu de Bakka dans le verset (96) de sourate « Al-Imran » (la famille Imran) : « La première Maison qui a été édifiée pour les gens, c'est bien celle de Bakka (la Mecque) bénie et une bonne direction pour l'univers » (sourate « Al-Imran » commence par الم (alif.lam.mim)) le nombre des lettres « mim » aurait été augmenté par un et le total des lettres « alif », « lam », et « mim » serait divisible par 19 mais le restant serait 1, donc le nombre des lettres « alif », « lam », et « mim » dans les sourates qui commencent par « alif.lam.mim » aurait cloché, ainsi il serait divisible par 19 avec un restant de , par conséquent, l’organisation du Coran serait entièrement bouleversé concernant la lettre « mim ». Nous pouvons déduire de cet exemple que la grande et extrême précision dans le Coran et son équilibre atteignent un seul caractère, puisque si on modifie l’emplacement d’une seule lettre et on met une autre lettre à sa place, l’intégrale organisation d’un grand ensemble de sourate se perturbe comme nous l’avons vu d’où le bouleversement de l’entière disposition et organisation du Saint Coran.

     

    * Le nombre des sourates du Saint Coran est 114, un multiple du nombre 19, et Allah a mis au défi les hommes et les djinns de produire de semblable à ce Coran, il a dit : ((قُلْ لَئِنِ اجْتَمَعَتِ الْأِنْسُ وَالْجِنُّ عَلَى أَنْ يَأْتُوا بِمِثْلِ هَذَا الْقُرْآنِ لا يَأْتُونَ بِمِثْلِهِ وَلَوْ كَانَ بَعْضُهُمْ لِبَعْض ظَهِيراً) (Dis: ‹Même si les hommes et les djinns s'unissaient pour produire quelque chose de semblable à ce Coran, ils ne sauraient produire rien de semblable, même s'ils se soutenaient les un les autres) (AL Isra le voyage nocturne 88).le nombre des mots de ce verset est 19, le nombre de ses lettres est 76 un multiple de 19, le nombre des lettres alphabétiques desquelles à été composé ce verset est 19, est le total 19+76+19 est 114 le nombre des sourates du Saint Coran !!!





    * Le premier verset dans le Coran est (بسم الله الرحمن الرحيم) (Au nom D'Allah le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux) (Al Fatiha l’ouverture 1), il est composé de 19 lettres, son premier mot est (بسم) (au nom), s’est répété dans la totalité du Saint Coran 134 fois, son dernier mot est (الرحيم) (le Très Miséricordieux), s’est répété dans l’ensemble du Coran 227 fois, il est étonnant que le total de la répétition du premier et du dernier mot de ce verset dans le Saint Coran est 134+227= 361, ce nombre est égal à exactement 19*19.(19 multiplié par 19) !!!





    * le nombre des lettres (قاف) (qaf) dans sourate (ق) (qaf) est 57, un multiple du nombre 19, et le nombre des lettres (قاف) (qaf) dans sourate (الشورى) (la consultation) est 57 aussi, à noter que dans le début des deux sourates on trouve la lettre (قاف) (qaf) !!! Le total des lettres (قاف) (qaf) dans les deux sourates est 57+57=114 qui est égal au nombre des sourates du Saint Coran, ainsi que le mot (قرآن) (Coran) commence par la lettre (قاف) (qaf)!!!





    * le nombre des lettres (الياء) (ya) et (السين) (sin) dans sourate (ياسين) (Ya-Sin) qui est le cœur du Saint Coran est 285, un multiple du nombre 19 !!!

     

     

    Le nombre des sourates du Saint Coran est 114, pourquoi pas 113 ou 115 ?? Par conséquent, le nombre 114 a-t-il lui-même des secrets ?? La réponse est oui est voici quelques secrets…

     

    1- le nombre 114 est divisible par 19 directement sans reste : 114/19=6, mais 113 ou 115 n’acceptent pas cette division.

     

    2- le nombre 114 n’est pas divisible uniquement par 19, mais il est également divisible par les multiples du nombre 19, le deuxième (38), le troisième (57)….. 114/38=3, 114/57=2.

     

    3- le nombre 114, …si on le divise par (2)…. C'est-à-dire que le Saint Coran est divisé en 2 moitiés, le nombre de la première moitié (57 sourates) est divisible par (19)….on obtient par la suite 3 groupes de sourates (dans la première moitié du Coran) dont chaque groupe est sous forme de 19 sourates, ainsi que nous avons 57 sourates dans la deuxième moitié….divisées en 3 groupes de 19 sourates chacun.

     

    4- si on divise le nombre 114 par (3)…c'est-à-dire que les sourates du Saint Coran (114) sont fragmentées en 3 tiers, chacun de ses tiers est composé de 38 sourates et ainsi il est divisé en 2 groupes internes que chacun des deux comprend 19 sourates.

     

    5- c'est-à-dire à partir du nombre 19 on peut diviser les sourates du Saint Coran en :

     

    a- « 2 moitiés »… chaque moitié comprend 57 sourates, laquelle peut être divisé en 3 groupes internes de 19 sourates.

     

    b- « 3 tiers »… et chaque tiers comprend 38 sourates, lui-même peut être divisé en 2 groupes internes de 19 sourates.

     

    c- « 6 sixièmes »…. Chaque sixième est composé de 19 sourates.

     

    * si on divise les sourates du Saint Coran en 2 moitiés, chaque moitié comprend 57 sourates de l’ensemble des sourates du Saint Coran… puis si on divise chaque moitié en 3 tiers égaux de 19 sourates chacun, on obtient ce qui suit :


     

    I- les sourates que leur ordre dans le Coran est divisible par (2) et n’est pas divisible par (3) :

     

    Elles sont 19 dans la première moitié du Saint Coran, et 19 dans la seconde moitié du Saint Coran (tableau 1)

     

    Tableau (1) les sourates du Saint Coran que leur ordre est divisible par (2) et n’est pas divisible par (3)

     

     

    Les sourates de la première moitié (2-56)

    les sourates de la seconde moitié (58-112)

     

    Le nom de la sourate

    Son ordre dans le Coran

     

     

    Le nom de la sourate

    Son ordre dans le Coran

     

    1

    La vacheالبقرة

    2

    1

    La discussionالمجادلة

    58

    2

    Les femmesالنساء

    4

    2

    Le vendrediالجمعة

    62

    3

    Le butinالأنفال

    8

    3

    La grande perteالتغابن

    64

    4

    Jonasيونس

    10

    4

    La plumeالقلم

    68

    5

    Abrahamإبراهيم

    14

    5

    Les voies d’ascensionالمعارج

    70

    6

    Les abeillesالنحل

    16

    6

    Le revêtu d’un manteauالمدثر

    74

    7

    Ta-Haطه

    20

    7

    L’Hommeالإنسان

    76

    8

    Le pèlerinageالحج

    22

    8

    Il s’est renfrognéعبس

    80

    9

    Les poètesالشعراء

    26

    9

    La ruptureالإنفطار

    82

    10

    Le récitالقصص

    28

    10

    L’astre nocturneالطارق

    86

    11

    Le prosternationالسجدة

    32

    11

    L’enveloppanteالغاشية

    88

    12

    Sabaسبأ

    34

    12

    La nuitالليل

    92

    13

    Sadص

    38

    13

    L’ouvertureالشرح

    94

    14

    Le pardonneurغافر

    40

    14

    La preuveالبينة

    98

    15

    La fuméeالدخان

    44

    15

    Les coursiersالعاديات

    100

    16

    Al-Ahqafالأحقاف

    46

    16

    Les calomniateursالهمزة

    104

    17

    Qafق

    50

    17

    Coraishقريش

    106

    18

    At-Turالطور

    52

    18

    Les secoursالنصر

    110

    19*

    L’événementالواقعة

    56

    19*

    Le monothéisme purالإخلاص

    112

    Le total de la première moitié

    542

    Le total de la seconde moitié

    1624

    La somme totale

    2166

     

     *Remarquez que c’est (19) sourates uniquement dans chaque moitié

     

    a- les sourates de la première moitié : elle commence par sourate « Al-Bakara » (La vache) (2)….. Et se termine par sourate « AL-Waqia » (l’événement) (56)….et leur ordre est ainsi : 2-4-8-10-14….. 50-52-56.

     

    b- les sourates de la seconde moitié : elle commence par sourate « Al-Mujadalah » (La discussion) (58)…. Et se termine par sourate « Al-ikhlas » (le monothéisme pur) (112)….et leur ordre est ainsi : 58-62-64-68…. 106-110-112.

     

    II- les sourates que leur ordre dans le coran est divisible par (3) et augmente progressivement par la valeur (3) :

     

    Elles sont 19 dans la première moitié du Saint Coran, et 19 dans la seconde moitié du Saint Coran (tableau 2)

     

    Tableau (2) les sourates du Saint Coran que leur ordre est divisible par (3) et augmente progressivement par (3) :

     

    Les sourates de la première moitié (3-57)

    les sourates de la seconde moitié (60-114)

     

    Le nom de la sourate

    Son ordre dans le Coran

     

     

    Le nom de la sourate

    Son ordre dans le Coran

     

    1

    La famille d’Imranآل عمران

    3

    1

    L’éprouvéeالممتحنة

    60

    2

    Les bestiauxالأنعام

    6

    2

    Les hypocritesالمنافقون

    63

    3

    Le repentirالتوبة

    9

    3

    L’interdictionالتحريم

    66

    4

    Josephيوسف

    12

    4

    Celle qui montre la véritéالحاقة

    69

    5

    AL-Hijrالحجر

    15

    5

    Les djinnsالجن

    72

    6

    La caverneالكهف

    18

    6

    La résurrectionالقيامة

    75

    7

    Les prophètesالأنبياء

    21

    7

    La nouvelleالنبأ

    78

    8

    La lumièreالنور

    24

    8

    L’obscurcissementالتكوير

    81

    9

    Les fourmisالنمل

    27

    9

    La déchirureالإنشقاق

    84

    10

    Les romainsالروم

    30

    10

    Le Très-Hautالأعلى

    87

    11

    Les coalisésالأحزاب

    33

    11

    La citéالبلد

    90

    12

    Ya-Sinيس

    36

    12

    Le jour montantالضحى

    93

    13

    Les groupesالزمر

    39

    13

    L’adhérenceالعلق

    96

    14

    La consultationالشورى

    42

    14

    La secousseالزلزلة

    99

    15

    L’agenouilléeالجاثية

    45

    15

    La course aux richessesالتكاثر

    102

    16

    La victoire éclatanteالفتح

    48

    16

    L’éléphantالفيل

    105

    17

    Qui éparpillentالذاريات

    51

    17

    L’abondanceالكوثر

    108

    18

    La luneالقمر

    54

    18

    Les fibresالمسد

    111

    19*

    Le ferالحديد

    57

    19*

    Les Hommesالناس

    114

    Le total de la première moitié

    570

    Le total de la seconde moitié

    1653

    La somme totale

    2223

     

    * Remarquez que c’est (19) sourates uniquement dans chaque moitié

     

    a- les sourates de la première moitié : elle commence par sourate « Al Imran » (La famille d’Imran) (3)…. Et se termine par sourate « Al-Hadid » (Le fer) (57)… et leur ordre est ainsi : 3-6-9-12… 51-54-57.

     

    b- les sourates de la seconde moitié : elle commence par sourate « Al-Mumtahana » (l’éprouvée) (60)…. Et se termine par sourate « An-Nas » (Les Hommes) (114)… et leur ordre est ainsi : 60-63-66 …. 108-111-114.

     

    III- les sourates que leur ordre dans le Coran n’est ni divisible par (2) ni par (3) :

     Elles sont 19 dans la première moitié du Saint Coran, et 19 dans la seconde moitié du Saint Coran (tableau 3)

     

    Tableau (3) les sourates du Saint Coran que leur ordre n’est ni divisible par (2) ni par (3) :

     

    Les sourates de la première moitié (1-55)

    les sourates de la seconde moitié (59-113)

     

    Le nom de la sourate

    Son ordre dans le Coran

     

     

    Le nom de la sourate

    Son ordre dans le Coran

     

    1

    L’ouvertureالفاتحة

    1

    1

    L’exodeالحشر

    59

    2

    La table servieالمائدة

    5

    2

    Le rangالصف

    61

    3

    Al-Arafالأعراف

    7

    3

    Le divorceالطلاق

    65

    4

    Hudهود

    11

    4

    La royautéالملك

    67

    5

    Le tonnerreالرعد

    13

    5

    Noéنوح

    71

    6

    Le voyage nocturneالإسراء

    17

    6

    L’enveloppéالمزمل

    73

    7

    Marieمريم

    19

    7

    Les envoyésالمرسلات

    77

    8

    Les croyantsالمؤمنون

    23

    8

    Les anges qui arrachent les âmesالنازعات

    79

    9

    Le discernementالفرقان

    25

    9

    Les fraudeursالمطففين

    83

    10

    L’araignéeالعنكبوت

    29

    10

    Les constellationsالبروج

    85

    11

    Luqmanلقمان

    31

    11

    L’aubeالفجر

    89

    12

    Le Créateurفاطر

    35

    12

    Le soleilالشمس

    91

    13

    Les rangésالصافات

    37

    13

    Le figuierالتين

    95

    14

    Les versets détaillésفصلت

    41

    14

    La destinéeالقدر

    97

    15

    L’ornementالزخرف

    43

    15

    Le fracasالقارعة

    101

    16

    Muhammadمحمد

    47

    16

    Le tempsالعصر

    103

    17

    Les appartementsالحجرات

    49

    17

    L’ustensileالماعون

    107

    18

    L’étoileالنجم

    53

    18

    Les infidèlesالكافرون

    109

    19*

    Le tout Miséricordieuxالرحمن

    55

    19*

    L’aube naissanteالفلق

    113

    Le total de la première moitié

    541

    Le total de la seconde moitié

    1625

    La somme totale

    2166

     

    * Remarquez que c’est (19) sourates uniquement dans chaque moitié

     

    a- les sourates de la première moitié : elle commence par sourate « Al-Fatiha » (L’ouverture) (1) …. Et se termine par sourate « Ar-Rahmane » (le Tout Miséricordieux) (55)…. Et leur ordre est ainsi : 1-5-7-11…. 49-53-55.

     

    b- les sourates de la seconde moitié : elle commence par sourate « Al-Hashr » (l’exode) (59)…. Et se termine par sourate « Al-Falaq » (L’aube naissante) (113)… et leur ordre est ainsi : 59-61-65 …. 107-109-113

     



     

    ** A partir de (I), (II) et (III) nous constatons ce qui suit :

     

    1- Si le nombre des sourates du Saint Coran était 113 ou moins, il n’avait jamais été possible l’existence de ce système magnifique établi sur la périodicité de l’ordre des sourates sur la base du nombre (19).

     

    2- Si le nombre des sourates du Saint Coran était 115 ou plus, il n’avait jamais été possible l’existence de ce système magnifique établi sur la périodicité de l’ordre des sourates sur la base du nombre (19).

     

    3- en conséquence, le nombre des sourates du Saint Coran (114) est le voulu du Tout-Puissant en tant que tel… car ce nombre possède des propriétés de symétrie… ne se trouvant dans aucun des autres nombres… et toutes ses merveilleuses propriétés de symétrie sont fondées sur le signe de l’unicité (un=19).

     



     

    IV- Pour donner suite à quelque chose d’impossible à l’esprit humain de suivre et d’apercevoir… à l’exception de la grâce de Dieu à cet égard, nous notons les suivants :

     

    1- dans les deux moitiés du Coran ex-mentionnées (tableau-1) on trouve que les ordres des sourates qui sont divisibles par (2) et ne sont pas divisibles par (3)… dont leur somme est égale à 38 sourates…. On trouve que le total des ordres de ces sourates dans le Coran (2+4+8+…....+58+62+……. +112) = 2166.

     

    2- et ce total (2166) = 114*19 c'est-à-dire qu’il est égal au nombre des sourates du Saint Coran (114) multiplié par le secret de Dieu dans sa créature (19).

     

    3- aussi, dans les deux moitiés du Coran ex-mentionnées (tableau-2) trouve que les ordres des sourates qui sont divisibles par (3) uniquement… dont leur somme est égale à 38 sourates également… On trouve que le total des ordres de ces sourates dans le Coran (3+6+9+12+….. +60+63+66+………+114) = 2223.

     

    4- et ce total (2223) = 117*19 autrement (114+3)*19 c'est-à-dire qu’l’est égal au nombre des sourates du Saint Coran (114) + le chiffre par lequel les ordres de ce groupe sont divisibles (3) multiplié par le secret de Dieu dans sa créature (19).

     

    5- aussi, dans les deux moitiés du Coran ex-mentionnées (tableau-3) trouve que les ordres des sourates qui ne sont divisibles ni par (2) ni par (3) ….. Dont leur somme est égale à 38 sourates également….. On trouve que le total des ordres de ces sourates dans le Coran (1+5+7+11+13+……. +59+61+65+67+….. +113) = 2166 également.

     

    6- et ce total (2166) = 114*19 c'est-à-dire qu’il est égal au nombre des sourates du Saint Coran (114) multiplié par le secret de Dieu dans sa créature (19).

     

    7- notez que la différence entre les deux nombres différents est 2223-2166 = 57 c'est-à-dire qu’elle est égale à la moitié du nombre des sourates du Saint Coran (57 = 19*3).

     

    8- note aussi que le total de la somme des additions des ordres des sourates dans les 3 groupes est 2166+2223+2166 = 6555. Ce nombre est égal à la somme des nombres de 1 à 114. (1+2+3+4+……..+112+113+114).

     

    9- 6555 / 114 = 57.5. C’est la moitié du Coran puisque le Coran a deux moitiés 57, 58….. Elles sont la fin de la première moitié (sourate AL-Hadid le fer 57)…. Et le début de la seconde moitié (sourate Al-Mujadalah la discussion 58).

     


    Conclusion :

     

    Le Tout-Puissant a dit dans son Livre Saint : « (Dis: ‹Même si les hommes et les djinns s'unissaient pour produire quelque chose de semblable à ce Coran, ils ne sauraient produire rien de semblable, même s'ils se soutenaient les un les autres) (AL Isra le voyage nocturne 88).

     

    Le Saint Coran…est le Livre d’Allah…le Créateur, l’Omniscient…le Connaisseur de l’invisible…le connaisseur des situations des gens, de leur présent et de leur future…il n’y a aucun doute qu’il a renfermé entre ses deux flancs toutes sortes d’exemples…Les miracles de ce livre sont impérissables jusqu’au jour de la résurrection…chaque jour on découvre davantage de ses miracles…parmi ces nombreux miracles…le perfectionnement numérique du Saint Coran qui est en effet un signe de la sincérité de Mohammed et de l’authenticité de ses Hadiths (que la paix et les bénédictions soient sur lui) et que ce Coran provient du Créateur des cieux et de la terre.

     

    Le miracle des nombres dans le Coran est sujet vraiment exceptionnel, et certains savants musulmans ont commencé à l’étudier à travers les derniers outils statistiques et les calculatrices électroniques, ce qui a permis l’étude et la réalisation de cet incroyable miracle mathématique et arithmétique.

     

    Ce miracle repose sur des chiffres, et les chiffres parlent d’eux-mêmes, donc il n’y a pas de place ici pour la discussion ni pour le refus, il démontre une preuve ne faisant aucun doute que le Saint Coran est « un Livre dont les versets sont parfaits en style et en sens, émanant d'un Sage, Parfaitement Connaisseur. » (Hud 1).

     

    Il n’y a aucun doute qu’il provient du Tout-Puissant, il nous est arrivé intact sans aucune déformation, ajout ou suppression. Le manque d’un seul caractère ou d’un seul mot ou son ajout, violera ce merveilleux perfectionnement de son système arithmétique.

     

    Dieu a voulu que le miracle des chiffres reste secret jusqu’à l’invention des ordinateurs électroniques.

     

    « Nous leur montrerons Nos signes dans l'univers et en eux-mêmes, jusqu'à ce qu'il leur devienne évident que c'est cela (le Coran), la Vérité. Ne suffit-il pas que ton Seigneur soit témoin de toute chose? » « Fussilat » (les versets détaillés 53).

     

     

    Références :

     

    1. le Coran de la Médine, le Saint Coran, la lecture de Hafs d’après Asim.

    2. le glossaire répertorié des termes du Saint Coran, du Professeur Mohamed Fouad Abd Al-Baqi.

    3. les miracles numériques du Saint Coran, du professeur Abd Ar-Razak nawfal.1975

    4. le miracle du Saint Coran, du docteur Rashad khalifa (les nombres entiers uniquement).

    5. le miracle du nombre « 19 », du cheikh Bassam Nihad Jarrar.

    6. « et c'est Nous qui en sommes gardien », du docteur Ossama Abd Al-Ghany.

    7. l’encyclopédie des miracles numériques, de l’ingénieur Abd-Daem Al-Kaheel.

    8. le miracle des chiffres et du chiffrage dans le Saint Coran, Abd Ar-Razak nawfal, la maison du livre arabe.1982

    9. la série « l’encyclopédie des miracles mathématiques du Saint Coran », du professeur Abdallah Mohammed Albaltaji.

    10. le magazine « Almajaliss ».

     



     



     



     

     

     



     



     



     



     



     






    « Le Révélateur, Le Très-Haut, Le Suprême, Le Supérieur, Le Majestueux, Le GlorieuxL'Omniscient, Le Parfait Connaisseur, Le Capable, L'Omnipotent, Le Puissant, L'Auditeur »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires de cet article


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :